Stratégies de course

  • Stratégie de la Cavaille : C’est un secret, je ne vais quand même pas tout dévoiler 😉
  • Stratégie de l’aspiration : Bien sûr, je ne parle pas d’aspiration vélo, car dans la plupart des courses que je fais, c’est interdit. Par contre en natation et en course à pied, c’est open !
    • Natation : soit être dans les pieds, c’est le plus simple, mais le plus optimal est le long du nageur, au niveau de la hanche.
    • Course à pied : être dans les pied du coureur, cela permet de se caler dans sa foulée.
  • Stratégie de je m’accroche à son allure : Cela peut rejoindre la stratégie de l’aspiration, lorsque quelqu’un nous double à une allure légèrement supérieure, l’idée est d’aller chercher dans ses réserves pour s’accrocher à lui.
  • Stratégie du vite au vite : A vélo, une fois en haut d’une côte, l’idée est d’arriver rapidement à la vitesse maximale pour attaquer le plus rapidement la descente. Le but est de limiter le temps de transition lent entre la montée et la descente.
  • Stratégie du dauphin : lorsque l’on a pied, mais pas assez pour courir ou nager facilement, je fais des mini-plongeons pour avancer plus vite.