M de Auch 2019

Ça y est, on y est !

Le dernier triathlon de la saison ! Même si je ne suis pas au meilleur de ma forme, je tenais à faire un dernier M à bloc pour me faire plaisir ! Le parcours vélo a l’air plus roulant que ce que je préfère, mais on va faire avec !

Comme il y a de l’argent en jeu, il y a une belle start-list est au programme : Save, Dotter, Gaspariau. Je suis content de pouvoir me mesurer à eux. J’ai terminé largement devant Gaspariau à Revel, et devant Save à Nice, on va voir ce que ça dit. Du coup, ils ont mis les potentiels « leaders » parmi les premiers dossards, je me retrouve donc dossard 6, c’est sympa !

Depuis le half-occitaman et même depuis Nice, je n’ai pas beaucoup roulé. J’ai entretenu au minimum mes entrainements natation et course à pied. J’espère donc que ça suffira pour faire une belle course et peut-être jouer la gagne !

L’objectif est donc de se faire plaisir et de profiter de ce dernier triathlon de la saison.

Préparation

La veille, avant d’aller me coucher, je sors mon vélo et je retrouve le pneu arrière à plat… Bon… Heureusement que je m’en rends compte maintenant. Je passe donc 1h30min à changer de chambre (oui oui, vous avez bien lu, j’ai même sorti le tournevis). J’y arrive enfin, je gonfle la chambre avec un prolongateur de valve et me rends compte que le nanomètre de ma pompe reste à zéro. OK, ça gonfle mais je n’ai aucun repère…

Il commence à faire tard, on va faire avec !

Réveil dès potron-minet, je rejoins Damien et Jean-Luc pour covoiturer. La météo a l’air bonne, il ne devrait pas faire froid ni trop chaud. On se prépare tranquillement dans chacun des 2 parcs à vélo.

Je m’échauffe hors de l’eau puis dans l’eau, annoncée à 18°C, c’est pas chaud mais on va faire avec. Finalement, après l’échauffement, ça passe. Je sais que les noms que j’ai cité sont des gros nageurs, je veux donc tenter la stratégie de me mettre dans les pieds au début et de m’accrocher pour tenir le plus longtemps possible.

Natation

C’est parti, ça part fort, je profite d’avoir suffisamment pied pour faire du dauphin et m’accrocher à la tête de course. Je m’accroche 50m pour ensuite exploser. Putain merde, tout ça pour rien, et maintenant je suis grillé. Au championnat du monde, j’ai vu les meilleurs nageurs mettre des gros coups de bras avec une fréquence élevée. Je me dis que je vais tenter ça.

Je me fais pas mal doubler, et avec cette « nouvelle stratégie » je ne pose donc pas ma nage. Le parcours natation est constitué de deux boucles avec sortie à l’australienne. Sauf que pour rejoindre le rivage, et bien on voit rien. Les gens partent dans tous les sens et je ne sais pas où aller. Je suivrai un mauvais groupe et me retrouve à dériver de la sortie…

Philippe m’annonce à la sortie à l’australienne, en rappelant que je ne suis pas un bon nageur… Je relance donc, notamment avec des dauphins, et recolle le petit groupe devant moi. Mine de rien, le dauphin ça essouffle un peu, il ne faudra peut-être pas en faire trop.

J’essaie encore de limiter la casse tout en continuant de me faire doubler… Et je n’essaie toujours pas de poser ma nage, la « nouvelle stratégie » jusqu’au bout xD

Dernière ligne droite pour sortir de ce calvaire, sans voir la sortie de l’eau. J’apprendrai que Damien m’aura doublé à ce moment-là, après avoir fait une pause d’une minute suite à une crise de panique. Normalement nous avons globalement le même niveau.

Verdict : très déçu de cette natation, une nouvelle stratégie à mettre à la poubelle.

Elapsed Time Moving Time Distance Elevation Gain
00:22:28 00:22:28 1,41 0,00
hours hours km meters

T1

Je sors, me trompe de côté de barrière, demi-tour et rejoins cette fois-ci correctement les barrières de sortie de l’eau. Rien de spécial pour la partie affaires dans le sac. Je gagne plusieurs places en T1 (heureusement qu’il y a les transitions pour ça) et pars pour le vélo, pour sauver la course comme je le peux ! Je galère avec ma montre et la voilà en mode course à pied pour le reste du triathlon, bon ça va être difficile d’avoir des repères !

Vélo

Globalement, pour la partie vélo : j’ai fait un bon vélo, même si je n’avais pas de supers sensations sur le moment. J’ai rattrapé très rapidement les moins bons rouleurs, et je suis resté une grande partie du temps en 6ème position avec 1 ou 2 en ligne de mire devant moi.

Sauf que d’habitude, quand j’ai les gens en ligne de mire devant moi, je les rattrape rapidement, surtout quand ça grimpe. Et bien pas là, je grappillais quelques secondes sur le 5ème sans drastiquement boucher le trou. Ça doit expliquer ma frustration.

Le parcours vélo était très sympa, finalement assez bien vallonné, donc ça me convenait plutôt bien. Je sors quand même le deuxième temps vélo, même si rétrospectivement, si j’avais été en forme, j’aurais pu faire 2min de moins.

Sur la portion d’arrivée je sens que je me rapproche bien du 5ème, je ne vais pas non plus me griller, autant préparer la course à pied.

Elapsed Time Moving Time Distance Average Speed Max Speed Elevation Gain
00:59:48 00:59:48 36,33 36,45 67,68 578,40
hours hours km km/h km/h meters

T2

T2 éclaire comme à mon habitude, je double le gars que j’avais en ligne de mire, Damien m’encourage et m’annonce 5ème !

Course à pied

J’attaque la course à pied en me sentant bien. Je me dis que je peux partir sur une base de 3’40 / 3’45 au km et voir si ça tient.

Le parcours est plat mais pas droit, l’allure tient bien. A mi-parcours j’aperçois les 2, 3 et 4. Ça me redonne du peps, même si j’espérais revenir plus sur eux.

Je sens que je grappille petit à petit sur le 4ème, allez, accroche toi ! Je donnerai tout pour revenir mais ça ne suffira pas. Le dernier kilomètre a notamment été très long 🙂

Je franchis donc la ligne 5ème, j’aurais bien donné pendant cette course surtout en course à pied. Même si une note de frustration reste pour la partie natation et vélo. Mais bon, c’est rassurant, avec moins d’entrainement, c’est normal que le résultat soit moins là !

Elapsed Time Moving Time Distance Average Speed Max Speed Elevation Gain
00:37:46 00:37:46 10,18 3:43 2:49 27,20
hours hours km min/km min/km meters

Conclusion

Je termine donc à 2 minutes du podium, c’est pas rien, c’est principalement le temps perdu par rapport à mes rivaux. Ils ont été plus forts, il n’y a pas photo.. Le premier a fait une càp monstreuse en tout cas. Il va falloir peaufiner tout ça pour 2020. En tout cas, les conditions et le parcours étaient propice pour passer sous les 2h ! Une prochaine fois 🙂

Je peux maintenant ranger les affaires de triathlon, on verra ce que la saison 2020 nous réservera !

Résultats

Et, voici donc, les résultats !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *