Run&Bike de Pechabou

Ce fût un dur dilemme pour ce dimanche 14 octobre : comment boucler cette belle saison ?

Duathlon de Montberon ou Run&Bike de Pechabou ?

Finalement, l’ambiance de faire une course à deux avec Flo l’emportera, ça sera le Run&Bike de Pechabou avec l’équipe des Jean-Michel Moutarde !

La météo aura été incertaine jusqu’au matin : pluie et orage annoncés jusqu’à la veille.

Finalement, c’est grand soleil avec du vent au rendez-vous ! Cool !

Stratégie

Plusieurs stratégies ont été établies pour ce Run&Bike :

  • Quel VTT prendre ?
    On va prendre le sien (en fait j’en ai pas, donc ça résout le problème 😀). La hauteur de la selle va être la sienne (il vaut mieux la régler pour la personne plus petite).
  • Comment reconnaitre le VTT parmi tant d’autres ?
    Un foulard que l’on reconnait est mis sous la selle pour éviter toute mauvaise surprise (parce qu’apparemment des gens oublient leurs VTTs…) !
  • Comment gérer le ravitaillement ?
    Chacun prend un gel, nous n’aurons qu’un seul bidon de 750ml de boisson isotonique pour deux.
  • Comment gérer les relais ?
    On décide de faire des relais courts : les plus rapides possibles en respectant cette stratégie en priorité :

    1. ne PAS laisser le VTT côté dérailleur
    2. ne PAS laisser le VTT en bas d’une côte (c’est ingrat pour celui qui récupère le VTT)
  • Qui commence en course à pied et qui à VTT ?
    Depuis l’Ironman, Flo n’a pas pu beaucoup s’entrainer en CàP. Pour ma part, j’ai pu continuer les entrainements et j’ai même fait un trail la semaine précédente. Je commencerai donc à courir (c’est la partie la plus longue de course à pied) et lui me rejoindra à VTT.
  • Quelle tenue et équipement ?
    On décide de partir sur le deux pièces du club sans manche avec des chaussures de trails. Finalement, comme il fera chaud, il n’y a même pas besoin de mettre une couche en dessous.

Course

On s’échauffe tranquillement, la motivation est moyenne voir quasi nulle pour nous deux, mais on sait qu’au final, elle viendra au bon moment et qu’on s’éclatera !

Pour limiter les embouteillages, les coureurs partent en premiers et VTTistes trois minutes derrière (conformément à la réglementation fédérale en vigueur).

On se place chacun en première ligne et c’est parti !

Ce Run&Bike commence par une belle montée, et comme attendu, ça part fort… Je décide de m’accrocher un peu mais de ne pas m’enflammer non plus. Je me retrouve donc 8ème dans un groupe de poursuivant de 5 coureurs.

Petit à petit, je remonte et quand Flo arrive nous nous retrouvons vers la 4ème position. Ça fait du bien de se reposer les jambes sur un VTT.

Finalement, nous nous retrouvons assez rapidement à mettre la pression à l’équipe en tête : le coureur commence à marcher en côte alors que je cours, ahaha, ils ont l’air moins forts, c’est bon ça ! On passe en tête vers le 4/5ème kilomètre et au bout du 7ème kilomètre un énorme trou est fait.
(Pour la petite histoire, nous apprendrons plus tard qu’un des deux avait oublié le VTT vers le 6ème, et qu’il a du faire demi-tour, comme quoi, ça arrive. Je ne pense pas que le résultat final de la course aurait changé. On était déjà en tête et ils avaient l’air de bien souffrir mais on ne le saura jamais.)

Globalement, nos relais courts se passent bien (sauf quand j’ai laissé une fois le VTT en bas d’une côte…) et nous continuons à bien gérer notre avance. Des bénévoles nous encouragent et nous donnent l’avance sur les 2ème, ça rassure !

De plus en plus on s’encourage et on sent l’euphorie de nous envahir !

On boit régulièrement dans le bidon, au deux tiers du parcours, je prends du sel en prévention, les mollets et ischios piquent un peu, mais rien d’alarmant. On décide également de prendre notre gel respectif, ça serait dommage d’exploser en voulant l’économiser.

Ce regain d’énergie nous permet de relancer un peu le rythme sur la fin. On sent la victoire et malgré les deux dernières grosses difficultés, nous arrivons en tête avec une belle avance sur les deuxièmes !

Elapsed Time Moving Time Distance Average Speed Max Speed Elevation Gain
01:23:13 01:22:58 21.95 15.87 51.84 599.00
hours hours km km/h km/h meters

Conclusion

C’était un beau parcours, pas très technique (le terrain sec a bien aidé), des petites incertitudes de balisage, mais sans grosse inquiétude, on s’est bien régalés !

Avec la chaleur (on ne va pas s’en plaindre non plus !), finalement le bidon de 750ml n’aura pas suffit pour toute la course. On aura quand même fait les 6 derniers kilomètres sans eau.

Globalement, Flo aura fait les plus gros morceaux en VTT et moi en Trail. Je pense que c’était le mieux car j’avais les cuisses qui piquaient un peu quand ça grimpait bien sur le VTT. J’imagine que les cuisses n’avaient pas encore complétement récupéré de la Roberta de la veille.

Une belle victoire pour conclure cette belle saison 2018 : 10 podiums sur 12 dossards ! C’est bon ça !

Résultats

Et, voici donc, les résultats !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *