IM de Mont-Tremblant 2018

Natation : 74h39, soit 256km / Vélo : 205h soit 5013km / CàP : 82h53 soit 1016km / Arrêt d’alcool : 7 semaines avant la course.

Jamais je n’ai eu un entraînement aussi long (environ 7 mois et 18 jours) et aussi intense ! Pas étonnant, c’est ça d’être inscrit à un Ironman.

Julien m’avait averti, une prépa ne peut jamais se passer comme on le souhaite : une blessure au genou m’aura contraint à déclarer forfait sur le marathon de Montauban prévu en préparation. Sans référence sur le marathon, la CàP restera la grosse incertitude. Suis-je capable de tenir ou non cette distance marathon ?

Mes derniers triathlons L (Revel, Nailloux, Altriman) se sont super bien passés. À part les crampes en CàP, je suis hyper satisfait des sensations : je suis serein pour la suite car ma saison a plus que été satisfaisante.

Pré-course

J’attaque donc ce matin d’IM avec une relative sérénité (même l’inquiétude de pépin à vélo n’est pas là grâce aux scooters réparation) : je n’ai jamais été autant en forme et reposé, on est un super groupe de potes à le faire, on s’est bien renseignés et ils annoncent une bonne météo !

Le réveil, petit déj, pauses techniques se passent bien. Tout est au vert et il me tarde.

Je ne vais pas parler de l’ambiance de folie, de la chaire de poule, des cris d’impatience et directement aller au vif du sujet.

Natation

La natation commence avec une heure de retard à cause de la brume, ça casse la gestion alimentaire, d’eau et l’échauffement, mais c’est comme ça et c’est pareil pour tout le monde.

Sim, Ben, Flo et moi partons donc ensemble en rolling start pour avoir des repères sur toute la course. C’est parti !

Ce qu’il faudra retenir de cette natation c’est que je n’avais pas de super sensations, que la brume ne me facilitait pas la trajectoire et qu’il me tardait d’en finir avec cette épreuve d’eau.

Elapsed Time Moving Time Distance Elevation Gain
01:05:45 01:05:45 3.85 0.00
hours hours km meters

T1

La T1 se passe bien (des bénévoles aident à retirer la combi), il y a plein de monde. Et on saute enfin sur le vélo !

Vélo

Pour résumer ce vélo, il m’aura fallu 70km et un carton bleu (5′ de pénalité pour avoir mis plus de 25″ pour doubler une file indienne de cyclistes, c’est règlement c’est comme ça) pour être enfin un peu plus tranquille et rouler à un rythme qui me correspond mieux. Je gère au mieux mon alimentation : gels, boisson isotonique, pâtes de fruits, eau, les patates salées de Ben de mi-parcours. 20km avant la fin j’ai suivi le conseil de Mike en moulinant un peu plus pour préparer le marathon. Globalement je suis super content de mon vélo, quelques erreurs de gestions  d’effort pour doubler (les cuisses ont piqué à certains moments), mais à part ça, le pied !

Elapsed Time Moving Time Distance Average Speed Max Speed Elevation Gain
05:09:18 05:05:03 176.60 34.74 69.48 1,580.00
hours hours km km/h km/h meters

T2

Une T2 incroyable : on laisse son vélo aux bénévoles et on part se changer, ça y est plus qu’une épreuve !

CàP

Les sensations sont vraiment bonnes, je sens que je m’enflamme un peu mais je me sens bien et j’ai envie de jouer et je suis confiant que ça peut tenir au moins 28km. Je prends du sel en prévention de crampes et je continue ma cadence.

Au bout d’une heure, mes amies les crampes ne me quitteront plus jusqu’à la fin. Je repense à ce que me disait Flo et je me mets à courir entre les ravitos et marcher pendant. Pendant un IM, Damien m’avait prévenu que l’on passe par tous les états, et bien c’est effectivement ce que j’ai vécu pendant ces 28 derniers kilomètres. Quelques sensations reviennent sur les 6 dernière km et l’ambiance de folie me pousseront jusqu’à la ligne d’arrivée en 10h15 et une 106ème place :

Hugo Charton from France, you’re an Ironman !

Elapsed Time Moving Time Distance Average Speed Max Speed Elevation Gain
03:53:04 03:44:21 41.61 5:36 3:12 256.00
hours hours km min/km min/km meters

Bilan

Je suis tombé dans le piège et j’ai envie d’en refaire un pour faire une meilleure natation et course à pied. Merci en tout cas à tout le monde, j’espère que vous avez vibré autant que moi pendant cette épreuve. Merci à ma louloutte, qui subit ce sport ingrat depuis maintenant 4 ans, et surtout les 8 derniers mois, merci à ma famille, à la Team Mont-Tremblant (Sim pour la fessée à la CàP, Flo pour les entraînements et Ben pour m’avoir lancé la dedans et bravo à eux), au coach pour les coups de pied au cul, à Francky pour y avoir cru jusqu’au bout avec la bande des irréductibles, à Robert&Karine pour leur club de tarés et à toutes les Vachettes qui vont avec, à tous les potes, les collègues et les gens que j’ai croisé (en course ou ailleurs). Merci.

Résultats

Et, voici donc, les résultats !


Une vidéo réalisée par Flo pour résumer la dernière semaine :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *