M d’Argelès-sur-mer 2018

Week-end cool avec Claire et Flo et sa copine à Alénya. Plutôt détendu et serein globalement, on a testé l’eau la veille, ça passe, et niveau météo ça a l’air idéal : pas de vent, couvert et pas froid et pas de pluie. Je retire la fin de mes prolongateurs, et envisage de prendre 1 petit bidon supplémentaire de 500ml d’eau pour le vélo.

Il n’y a pas beaucoup d’inscrits sur la course, mais deux petits ressortent : Vincent Devaux, un costaud d’Albi, et Flavian Lafay, vainqueur de l’altriman 2017 et 3ème à Annecy, ouch ! Ça va être compliqué, on va tout donner et on verra bien !

Préparation

Départ à vélo vers la course avec Flo tranquillement pour s’échauffer. On retrouve des vachettes au parc, on s’installe. Tiens, un bénévole (Gaétan qui avait fait Carcassonne la semaine dernière) me salue et me dit qu’il va faire ouvreur vélo pour moi et qu’il a misé sur moi pour gagner… Mais punaise, c’est gentil, mais c’est pas du tout gagné d’avance ! Et on l’entend raconter ça à d’autres concurrents…
On peut s’installer où on veut, on choisit stratégiquement de se mettre au plus près de la ligne de montée de vélo, comme je ne mets pas les élastiques aux chaussures, c’est ça de moins à courir avec !

Température de l’eau annoncée : 16°, ouch, c’est froid ça ! J’analyse le vent et les vagues pour voir comment on peut être déporté.
On enfile les combis et on part s’échauffer dans la mer, punaise, c’est vraiment froid, ça gèle les pieds et les mains ! Olalala, ça va être compliqué ! Je ressors après quelques minutes, histoire de faire réchauffer l’eau dans la combi et d’attendre les infos de la course. Claire et Lucille arrive, photos de groupe et encouragements pour bien nous préparer !

Natation

Positionnement devant la ligne d’arrivée, et go, c’est parti ! Comme on est pas nombreux, ça ne fight pas beaucoup, et c’est tant mieux. Je gère mon allure et essaie d’optimiser la trajectoire avec le sillage d’un concurrent. On est deux côte à côte à avoir un peu près le même rythme, OK, tant mieux, entraidons-nous. Quelques vagues me font boire un petit peu d’eau, j’espère que ça va le faire ! Fin du premier tour, j’optimise la trajectoire alors que d’autres partent trop sur la gauche, tant pis, je ne suis plus dans le sillage. Sortie à l’australienne, j’entends Claire m’encourager, trop bien ! Je me fais
surprendre par le trou dans la mer (je pensais que la pente serait plus régulière que ça) et loupe mon plongeon : un mini-plat du ventre, c’est pas grave. J’ai toujours froid aux extrémités, mais plus de la moitié est faite. Je remonte sur des nageurs partis sans doute trop vite pour arriver en groupe à la fin de la natation.

Elapsed Time Moving Time Distance Elevation Gain
00:26:56 00:26:56 1,62 11,00
hours hours km meters

T1

Je sors de l’eau en préparant ma transition, Gaétan prend des photos et me dit 4’ de retard sur le premier.

Bon, on se pose pas de questions et va falloir carburer ! J’apprendrai plus tard que Flavian et Vincent étaient dans le même groupe d’arrivée, punaise Vincent a vachement progressé en natation le cochon ! La transition se passe sans soucis, Thomas arrive en même temps que moi (il était dans mes pieds pendant la course m’a-t-il dit), on se change et je pars pour enfin commencer la course !  🙂

Vélo

Je monte sur le vélo et galère à fixer les chaussures, punaise, je suis un peu engourdi en fait ! Allez, je me lance enfin pour me faire plaisir en vélo !

Et quel plaisir j’y ai pris !

Premier gel pris, je remonte les coureurs un à un, en me donnant à fond, avant de vraiment entamer le col, j’entends un bénévole me dire, 2’, cool, j’ai bien remonté déjà ! Je suis bien motivé à rattraper tous les cyclistes, on a repéré le parcours, je connais les pentes, c’est top ! A la mi montée du col, j’aperçois une moto et une voiture plus loin, je me dis que ça doit être le premier, je le dépasse, et je vois d’autres cyclistes plus loin, merde, c’était peut-être juste le deuxième, comme il y a écrit un « 2 » sur la moto. Je continue d’aller à mon rythme dans la montée pour doubler les cyclistes, qui ne font pas partis de la course.

Ouf, je suis vraiment en tête en fait ! C’est bon ça, c’est la première fois que ça m’arrive. Je prends un gel puis bascule le col pour descendre, allez, on est prudent et on se fait plaisir, je rigole tout seul tellement je suis bien. Une voiture dans la descente, mais grâce à la moto ouvreuse, elle me laisse passer, c’est sympa ça ! Je regarde le chrono et me dis que je vais peut-être choper le kom en plus !
Fin de la descente avec entrée dans Banuyls top, super revêtement on se fait vraiment plaise ! Demi-tour engagé, je regarde le chrono et entame la montée, ouf, les jambes sont un peu lourdes, dur de retrouver un rythme ! Je commence à avoir un peu mal au bide, OK, je vais peut-être attendre un peu plus longtemps avant le gel, pas juste 30min. Je croise le 2 et 3, ils sont à 2’ depuis mon ascension, cool, j’ai creusé un petit trou déjà !
Je croise les coureurs, en encourage certains selon le moment, je vois Flo, il est bien placé, mais pas encore dans le top 5 ! Allez mon gars, va falloir bien remonter ! L’ascension se passe sans accro, j’alterne entre eau et boisson isotonique, sans trop me gonfler le bide, pour ne pas être trop mal,
j’aurais peut-être dû attendre un peu plus avant le 2ème gel. Fin du vélo à me faire toujours autant plaise, la fin de la descente du col, j’appuie encore plus pour me faire plaisir et choper le kom (mais quel débile, il pense à ça en pleine course ^^)

Super fin de route, pas gêné par la circulation, je me fais vraiment plaise.

Arrivée au port, je me prépare à la transition ! Prends un petit gel, prenant le risque de me péter le bide, mais je préfère ça à la fringale.

Elapsed Time Moving Time Distance Average Speed Max Speed Elevation Gain
01:26:41 01:26:41 43,79 30,31 64,44 1 109,00
hours hours km km/h km/h meters

T2

Transition sans accro, je fonce direct poser mon vélo par là où je suis sorti. J’apprendrai plus tard qu’en fait, il ne fallait pas, j’aurai du faire un petit circuit pour équilibrer les distances en poussant le vélo… Merde alors, pas de bénévoles et le chemin grand ouvert, j’ai pas du tout pensé à ça !

CàP

C’est le départ en CàP, je suis l’ouvreur VTT (Gaétan), avec qui on discute un peu de temps en temps.
Je sens un peu le bide, mais ça va le faire. Je regarde l’allure, 3’35/3’45, allez, va falloir tenir. Premier demi tour au bout, je regarde la distance, 2.5km, ok, on va voir quand je croise le 2nd .

Gaétan m’avertit, tiens on voit Flavian, on s’encourage, 3km. Bon, j’ai environ 1km d’avance sur lui ! C’est une belle avance, ça me rassure un peu, mais je sais qu’il court très bien et qu’il ne va pas falloir flancher ! Je croise le 3 et Vincent collé à ses baskes, on s’encourage aussi. Le 5 ème , et Flo est 6 ! Allez mon gars ! Y a un trou quand même entre le 5 et 6, va falloir être très costaud pour les remonter.
Bientôt le demi-tour, j’ai une spéciale Ola par Claire, trop sympa, j’entame le mi-parcours avec un demi-tour, et me casse la figure dans les graviers : j’ai du prendre un angle d’attaque trop agressif et la physique a eu raison de moi. Je me relève de suite et regarde un peu les dégâts, quelques égratignures au genou et un peu aux doigts, c’est pas bien grave, ça va le faire.

Va falloir tenir 5km gros ! L’allure n’est déjà plus vraiment la même : 3’50, aie, allez gros, faut tenir ! Demi-tour pour entamer le dernier 2.5km, je regarde encore la distance avec Flavian, ça a l’air plus ou moins stabilisé, cool, ça me rassure encore plus et j’y crois de plus en plus, faut tenir mais là ça va être très compliqué pour lui de reprendre un peu moins d’1km en 2.5km !
Je savoure le moment plus je me rapproche, Gaétan me félicite, il appelle l’orga pour dire qu’on est à 500m, je vois le bout et sais que ça va être bon !

Un bain de foule m’accueille, je lève les bras, y a pleins de mains à taper pour partager la joie, le speaker est top !

Yes ! Je l’ai fait ! J’arrête le chrono, j’ai gagné le triathlon ! Trop content !

Elapsed Time Moving Time Distance Average Speed Max Speed Elevation Gain
00:37:05 00:37:05 9,87 3:45 3:09 2,00
hours hours km min/km min/km meters

Fin

Ravito, discussion avec le speaker, félicitations de ma louloutte, avec tous les participants qui arrivent 1 à 1, notamment Flavian, il est vraiment sympa! Très bon fair-play, il me raconte son histoire de la T2, à courir partout en fonction des arbitres et bénévoles. Il fait un très grand triathlète, à suivre car il est plus jeune que moi ! Il est en D1 duathlon et n’avait pas nagé depuis 6 mois, punaise, heureusement !

Résultats

Et, voici donc, les résultats !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *